top of page

Le week-end de nos séniors.


Un proverbe dit : jamais deux sans trois.

Il s'est vérifié hier soir dans les brumes Lacaunaises en jouant la coupe du Tarn.

Pour la troisième fois consécutive, nous jouons une équipe de D3 LACAUNE, et pour la troisième fois, nous nous inclinons.

Alors oui, on nous refuse un but, oui pour un hors-jeu litigieux.

Mais nous ne mettons pas les ingrédients nécessaires à gagner une telle rencontre.

D'abord, et à chaque fois, es ce une malédiction ? La moitié de l'équipe affichée le week-end dernier était absente. (Suspendu, blessé et absences). 

Et avec tout le respect que nous devons avoir avec notre équipe réserve (heureusement qu'ils étaient là), ils étaient simplement au même niveau que l'équipe locale.

Mais à la différence, en face, des morts de faim, leur match de l'année, il fallait voir leurs dégagements quand ils étaient en difficulté. Tout juste si leur ballon n'atteignait pas le Casino du village. Des joueurs rompus à jouer un terrain gras, pluvieux, préparés au combat.

De notre côté, un coach qui s'est mis minable pour transcender ses troupes.

 Mais à vouloir essayer de jouer face à un jeu direct sur un terrain aux dimensions minimales, c'était peine perdue.

Un facteur complémentaire qui a son importance, c'est se suicider que ne pas avoir de crampons vissés dans ce genre de rencontre.

Ne cherchons aucune excuse, sachons nous remettre en cause, et félicitons l'équipe de Lacaune qui est allé chercher sa victoire, et merci à eux pour leur réception.

D.C.


237 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page